34 - Expédition vers les soleils sacrifiés

Nous sommes le 28 avril de l'année 2120 et six années se sont écoulées depuis l'activation des cinq Clés-Jamal et la défense couronnée de succès contre l'invasion de la galaxie parasite, six années durant lesquelles l'Humanité a commencé à réaliser les implications cosmiques complexes qui étaient liées à cette sinistre menace et à quel point la Voie Lactée avait, de justesse, échappé à une terrible catastrophe. Les milliards d'étoiles de notre galaxie qui n'ont cependant pas encore été étudiées de façon approfondie conservent toujours beaucoup de mystères et de secrets, et malgré les progrès fulgurants réalisés par l'Humanité avec le soutien du Conseil de Coopération Galactique (CCG), chaque voyage vers un nouveau système solaire est aussi la source de nouvelles découvertes.

Les Humains, Progonautes, Shwakans, Krolaks, Néo-Sapiens, Chiroptères et bien d'autres, ont, pour la première fois, commencé à intensivement échanger leurs savoirs et à mettre en commun de nouvelles technologies, se prêtant mutuellement assistance et menant des recherches sur des mystères restés jusqu'à présent sans réponses.

Dès la première expédition lointaine lancée par les Terriens et dirigée par Horatio Takahashi commandant le croiseur de recherche Nebular, un nouveau danger apparaît pour les missions futures : une déchirure tachyonique, terme semblant le plus adéquat pour indiquer une perforation de la couche séparant l’espace einsteinien du continuum supérieur. Celle-ci provoque une défaillance du vaisseau qui interrompt son vol supraluminique avant qu’un navire inconnu en forme de pieuvre, dirigé par un être puissant et en colère qui accuse l’Humanité d’être responsable de l’anomalie tachyonique et qui se fait appeler « Gardien du Continuum », n’émerge de la fissure. Peu de temps après, un fragment d’une telle nef, ayant à son bord une Étincelle Originelle transformée en amorce et permettant de changer le soleil en supernova, est trouvé dans la partie périphérique du Système Solaire. Par chance ou par destin, Hugh Fosset, entrepreneur privé et pionnier des voyages spatiaux, découvre dans un espace non défini situé aux confins du nuage d’Oort un bras du démon en même temps que la raison expliquant la mystérieuse destruction des quatre cuirassés du Cercle qui, quelques années auparavant, avaient menacé la Terre.

De nombreux objets inconnus sont aussi détectés durant cette période dans le Système Solaire mais, fort heureusement, ils ne se révèlent pas être l’avant-garde d’une éventuelle invasion des menaçants Gardiens du Continuum, mais des éclaireurs phooks, peuple insectoïde très adaptatif qui, lors de la période troublée du Grand Ébranlement, s’est installé sur Neptune et a fondé une colonie qui s’est rapidement développée dans l’océan éternel de la géante gazeuse. Six années plus tard, l’Union Solaire apprend son existence et se trouve placée sans préavis devant le fait accompli, une nouvelle réalité qui oblige Humains et Phooks à s’entendre pour l’avenir.

En plus de ces problèmes, de mystérieux et inquiétants évènements se déroulent en coulisse, semblant montrer une certaine manipulation de l’écoulement du temps. Toïber Arkroïd, disparu depuis le Grand Ébranlement et qui a obtenu du Bibliothécaire, dernier Kokrade vivant, la capacité de penser dans le futur, est intervenu à plusieurs reprises en fournissant des indications précieuses sur le présent. L’apparition d’un énigmatique Techno-Clerc d’origine inconnue faisant fonction d’oracle auprès des Phooks tout en essayant de susciter un conflit entre ces derniers et les Humains réveille le souvenir angoissé du Clerc jumeau qui avait tenté, plusieurs années auparavant, de modifier la programmation collective de la civilisation des robots. Aucune image claire ne ressort de tout cela, mais il semble à nouveau que deux partis s’affrontent pour définir l’avenir avec des moyens qui pourraient devenir extrêmement dangereux comme le recours à des flottes de combat lourdement armées.

Vasina d’Atlantika et l’amiral Friedberg sont d’accord pour penser que ces évènements pourraient être liés au Grand Ébranlement, incitant de ce fait les Progonautes, les Humains et les Néo-Sapiens à organiser de toute urgence une mission en direction de Scutum-Crux. L’Atlantika va donc partir pour cette région critique avec un but parfaitement fixé à l’avance : la reconnaissance du champ d’étoiles récemment apparues. L’Atlantika va commencer une Expédition vers les soleils sacrifiés… 

Impressum

Expédition vers les soleils sacrifiés
Épisode n° 34
Par Thomas Rabenstein
Traduit de l’allemand par Gérard Girolami
Image de couverture : Thomas Rabenstein
Coordinateur: Michel Vannereux
Version: 2016-07-02
© 2016 SciFi-World Medien, tous droits réservés